Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for septembre 2008

« Bonjour Lionel, j’ai une question pour toi, et elle est ardue »

« Bonjour Alexandre, tu vas bien ? Alors quelle est ta question ardue dis-moi ? »

J’étais presque certain que Lionel aurait des réponses à mon interrogation. On ne l’avait encore jamais abordée ni cours théoriques, ni en applications pratiques.

« Quelles sont les qualités d’un grand stratège ? »

Il me regarde alors avec ce petit sourire qui en dit long, la réponse ne doit pas être simple…

« Hum… Alexandre cites-moi 2 grands stratèges dont tu as lu les écrits et que tu connais bien ? »

« Eh bien il y a Sun Tzu bien entendu ! Ensuite il y a Clausewitz, qui est tout aussi génial mais dans une pensée un peu plus occidentale. »

« Ce sont deux monuments de la stratégie en effet. Ce sont deux excellents modèles d’ailleurs. Alors je vais pouvoir te parler des qualités d’un grand stratège, écoutes bien.

Tout d’abord, le stratège possède l’esprit du « guerrier ». Surprenant de voir cela alors que l’on ne parle pas de campagne de guerre ? Non, ça ne l’est pas, car même dans le milieu de l’entreprise et du dépassement de soi, cet esprit est profondément nécessaire. Regardes plutôt, voici ses principales caractéristiques :

  • Il possède une grande cause, noble, pour laquelle il se bat.
  • Il est un conquérant, qui possède le désir d’aller au contact de l’autre, fait corps avec sa cause et fait preuve d’une extraordinaire ténacité. Aussi, sa parole le lie à son destin.
  • Il connaît l’art des renversements et des retournements de situation. Il est prêt à envisager toutes sortes d’éventualités.
  • Il est animé d’une très grande conviction et d’un profond sang-froid. Il est fidèle et a un véritable respect des engagements mutuels.
  • Il ne joue pas de rôle, il incarne totalement sa cause en paroles et en actes. Il sait déjouer toute hypocrisie ou faux semblant.
  • Il a un véritable don pour transformer une obéissance réglementaire en adhésion sans faille. Il sait stimuler les émotions et les désirs d’honneur et de gloire.
  • Il possède une grande disponibilité à l’écoute de l’autre ainsi qu’à sa propre autocritique.
  • Il est par certains côtés l’homme de la démesure, car il veut aller loin. Mais il sait également qu’il est limité par ses devoirs et un certain ordre, qu’il s’est fixé à lui-même pour pouvoir atteindre son but de manière organisée.
  • Il faut mériter sa confiance, et lorsque l’on a mérité sa confiance il établit une relation privilégiée.
  • Enfin, il accepte les dangers, inhérents à toute vie humaine. Car il sait que la victoire ne s’obtient qu’en s’engageant, et que ne pas atteindre son but serait le plus grand et le plus douloureux des dangers.

« Ça c’est pour la combativité du stratège, tu me suis Alexandre ? Alors maintenant je vais te donner ce qui est, à mon sens, ses autres caractéristiques indispensables :

  • Il a un grand esprit de méthode, pour prévoir avec minutie les scénarios du possible.  En parallèle, il garde toujours en tête que certaines choses sont et seront toujours imprévisibles, ces choses faisant partie du « brouillard » et de la « friction » dont parle Clausewitz.
  • Il possède une curiosité peu commune, et bien dirigée. Il sait se renseigner, étudier, approfondir.
  • Il a du discernement et une grande lucidité pour faire des choix. Il sait réfléchir calmement et prendre des décisions.
  • Il a de l’assurance, est brave et possède un enthousiasme communicatif.
  • Il sait prendre sur lui et fournir les efforts qui sont nécessaires. Il se met à contribution et possède la vertu de s’engager vite et fort si c’est nécessaire.
  • Il sait encaisser dignement les revers qu’il rencontre. Si c’est nécessaire, il adapte sa stratégie en conséquence sur le champ.
  • Il possède humilité, esprit de fraternité et est un excellent communicant, afin de pouvoir mobiliser n’importe quel groupe.
  • Il a une grande droiture et un intense sens des responsabilités. Il assume les résultats.
  • Enfin, il possède un sens aigu de l’adaptation, de l’invention et de l’audace.

« Donc pour résumer, poursuivit Lionel, un excellent stratège a un objectif de valeur, il sait réfléchir avec discernement, il a du caractère, il a du charisme, il passe facilement à l’action et il sait se corriger.

J’ai d’autres choses intéressantes à dire lors de mon cours de la semaine prochaine, à propos des stratèges. Je sais que tu seras là Alexandre, et tes collègues en profiteront également ! »

Sources :

  • Lionel Bellenger, « Agir en stratège, les enseignements de Sun Tzu au service de votre réussite », esf Editeurs
  • Sun tzu, « L’art de la guerre », Champs Flammarion
  • Carl Von Clausewitz, « De la guerre », tempus

Publicités

Read Full Post »