Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for juin 2008

Alexandre se trouvait devant l’arbre aux mille branches, appelé arbre de la connaissance. Un arbre très haut, au tronc imposant, qui possédait des ramifications qui semblaient partir dans tous les sens. C’était un arbre majestueux et très difficile à observer dans sa totalité, tant il était d’architecture complexe.

« – Dis-moi arbre de la connaissance, je t’ai tant cherché, peux-tu m’éclairer?

– Seules les questions appellent les réponses, répondit l’arbre d’une voix lente, comme un murmure qui résonnait partout aux alentours, un murmure  irréel…

– Alors voici ma question: Quel est le sens de la vie humaine?

– Il n’y a pas de sens défini aux vies humaines, vous faites ce que vous faites, simplement cela.

– Ce n’est pas exactement la réponse que j’attendais, arbre de la connaissance.

– Cela signifierait que tu voulais entendre une réponse, alors que tu dis me poser une question pour obtenir le savoir? Je t’ai donné le savoir: il n’y pas de sens ni de but prédéfini aux choses, il y a seulement des causes, c’est sensiblement différent.

– Et comment peut-on vivre heureux alors?

– En ayant une vision de l’avenir.

– Une vision de l’avenir? Tu veux dire un avenir pour l’humanité, grand arbre?

– Pas uniquement. Toi-même dois avoir une vision de ton avenir et de ceux qui t’entourent, à chaque instant de ta vie.

– En quoi la vision de l’avenir permet d’être heureux?

– Car le bonheur dont tu parles est un dispositif naturel, qui te permet de savoir si ton avenir sera radieux. Lorsque tu es triste en pensant au passé et au présent, c’est parce que tu juges, à partir de ces mauvaises expériences, que ton avenir sera terne. Imagines un avenir, des valeurs, des objectifs de vie, ce sont vos mots pour décrire ces symboles sacrés de la croissance.

– Mais grand arbre, cela ne suffit pas, beaucoup de personnes ont des rêves, cela ne veut pas dire qu’ils sont comblés!

– Avoir une vision claire te permet d’agir en conséquence. Tu dois être cohérent avec ta vision. Agis en homme sage, et privilégie la réflexion.

– Je dois donc méditer, pour trouver la voie de la connaissance et atteindre mes objectifs de vie c’est cela?

– Tu n’as rien compris. Méditer ne servira à quelque chose que si tu as des éléments sur lesquels méditer. Observe, analyse, expérimente, et comprends le monde. Plus tu seras décalé par rapport à la réalité du monde, plus tu souffriras. Comprends le monde tel qu’il est, dans sa laideur la plus noire ainsi que dans sa splendeur la plus grande, comprends tes limites et tes possibilités d’action, et tu sera alors apte à modeler la réalité comme tu le désires. Ta vision d’avenir deviendra réalité. Le bonheur est à se prix, et ne cherche pas à le voler, tu ne pourras jamais, car on ne ment pas au réel. Échappe au réel grâce à des artifices, leurre toi et réfugie toi dans tes habitudes de pensées, et tu sera puni en conséquences. Les jours passeront un par un et tu échapperas de plus en plus à tes possibilités, et enfin tu flétriras sans avoir donné de fleurs, de fruits et de graines. Ton avenir ne sera plus. Changes toi et fusionnes avec le réel, souffres d’une remise en question permanente et pratique le goût de l’effort dans ta pensée, et alors tu régnera en maître parmi les êtres. Ton avenir sera. Choisis cet avenir avec sagesse, utilise ta pensée avec rigueur et agit avec discernement. A présent, regarde mes branches.

– Je n’arrive pas à toutes les voir, il y en a partout, elles s’entrecroisent et tu es si grand!

– Tu ne pourras jamais toutes les observer en même temps, tout comme ce qui t’entoure dans ta vie. Observe attentivement, mes branches se rejoignent les unes les autres lorsque tu reviens à leur base: tu vois, cinq ou six branches de mes extrémités proviennent d’une seule branche plus épaisse à leur base. Les évènements du réel sont complexes et enchevêtrés les un dans les autres, tu dois alors apprendre à reconnaître leurs processus communs, élémentaires. Tu dois également savoir te limiter dans une partie de l’espace, et dans une partie du temps. Mes branches changent avec les saisons, et tu n’aurais même pas fini de toutes les observer qu’il faudrait que tu recommences depuis le début car mes branches auraient alors changé. Les frontières de cette limite d’observation dépendront de l’ampleur et de l’éloignement dans le temps de tes objectifs de vie. Plus tu verras loin, plus tu devras prendre en compte d’éléments.

– Et mon incertitude sur tous ces éléments? Ne vais-je pas me tromper dans mes projets d’avenir, dans mes actions? Je ne peux pas être infaillible, c’est trop dur, je vais forcément me tromper.

– Tu raisonnes de façon trop limitée lorsque tu prononces ces mots. Ne pense pas planification, pense stratégie, pense globalement, pense la réalité des choses. Tu ne peux pas tout prendre en compte, alors prends en compte ton incertitude, évalues-la. Apprends à faire de ta faiblesse une force. Travaille ta souplesse et ta réactivité, et tu seras prêt, et tu seras le seul. Les autres seront surpris, car eux n’auront pas pris en compte la réalité: l’esprit humain est puissant mais il ne peut pas tout voir, ni tout prévoir à l’avance. Utilises tout à ton avantage. Si jamais tu plonges, ne te débats pas. Tu risquerais de te noyer dans la panique. Prends le temps de ramener des connaissances des abysses profondes où tu as plongé malgré toi, et utilises ton énergie pour remonter à la surface, confiant dans tes nouvelles possibilités.

– Merci arbre de la connaissance. J’ai tellement de questions à te poser…

– Je t’en ai dis assez. Ne me les pose pas à moi, pose-les à toi même et à la réalité qui t’entoure. Quand tu auras beaucoup appris et expérimenté, tu pourras alors voir les branches qui sont à ma base, qui naissent sur mon tronc, les branches qui génèrent toutes les autres. Tu pourras alors me comprendre dans ma totalité, et alors faire croître l’arbre des possibilités, faire grandir ta vie. Si cela ne te fait pas peur, alors tel sera ton avenir. Tu vas devoir à présent quitter cet endroit, mais n’oublie jamais, reste humble et apprends de ce qui t’entoure. Le réel est notre maître à tous, c’est lui qui m’a créé.

– Attends… »

Ma vision se brouillait, l’arbre aux mille branches devenait de plus en plus grand de plus en plus insaisissable. J’étais sûr de voir ses branches bouger et s’agrandir, se ramifier sans cesse… Je dois m’accrocher à ce qu’il m’a dit. C’est ce qui me permettra de fusionner avec le réel: je dois penser avec rigueur et curiosité. Je dois chercher à comprendre sans abandonner. Je dois créer un avenir.

J’entre dans la réalité du monde…

Publicités

Read Full Post »

Sous ce titre qui interpelle: « Tu seras un leader, ma fille. Sept voies vers un leadership responsable » il y a une mine d’or. Cette mine d’or à été écrite par Gérard Schoun, pour sa fille et sa réussite future. Son livre est intelligent, beau, et agréable à lire. C’est un livre découpé en plusieurs chapitres, courts, que vous pouvez lire et télécharger gratuitement en cliquant sur le lien qui suit. N’hésitez pas à le lire, cela vaut vraiment le coup!

Cliquez ici pour accéder au livre « Tu seras un leader, ma fille »

Read Full Post »